Caméra de chasse

Guide et comparateur 2017

Les caméras de chasse sont de plus en plus précises et perfectionnées. Utilisées pour observer les mouvements et le comportement du gibier de jour comme de nuit, c’est un appareil très apprécié des chasseurs, et les amoureux de la nature l’utilisent également pour observer la faune et la flore. D’autres utilisent ces caméras pour surveiller un territoire et même leur domicile.

Le problème, c’est qu’il existe de très nombreuses caméras de chasse sur le marché et que leur qualité est inégale. Il n’est d’ailleurs pas facile de les comparer sans les avoir essayé au préalable !

Nous nous proposons donc de revenir en détail sur ces appareils et de passer au crible leurs caractéristiques. Quelle que soit votre utilisation d’une caméra de chasse, vous trouverez ici notre avis sur plusieurs modèles et sur chaque type de caméra.

Qu‘est-ce qu’une caméra de chasse ?

Une caméra de chasse, aussi appelée piège photographique, est un appareil qui ressemble à un gros téléphone portable : 13 à 15 cm de hauteur pour environ 10 cm de largeur. Fixée sur les arbres à l’aide d’une sangle de fixation, la caméra de chasse va se déclencher à l’aide d’un détecteur de mouvement. Selon les réglages de la caméra et selon le modèle choisi, la caméra va pouvoir prendre en photo ou en vidéo le ou les animaux qui, par leur présence & leurs mouvements, ont été détectés par l’appareil. D’où le nom de « piège photographique » : une fois apposée sur un arbre, le piège est tendu. Il ne reste plus qu’à attendre… puis à visionner les images capturées !

Ces images peuvent être directement envoyées sur votre téléphone portable ou encore sauvegardées dans une carte SD préalablement insérée dans l’appareil. Certains fabricants de caméras de chasse vendent d’ailleurs leurs appareils accompagnés d’une carte SD afin de sauvegarder un maximum d’images et/ou de vidéos.

Bien choisir sa caméra de chasse

Voici une brève liste des 10 critères importants à observer lors de l’achat d’une caméra de chasse.

► 1 – Robustesse de l’appareil

Placées la plupart du temps en extérieur, les caméras de chasse doivent être suffisamment résistantes pour faire face à des conditions météorologiques difficiles : températures négatives ou, au contraire, particulièrement élevées ; intempéries, vent, pluies… La vie d’une caméra de chasse n’est pas une partie de plaisir, alors autant choisir celles qui proposent un boitier solide, résistant à l’eau et sécurisé !

Notons aussi que les caméras de chasse doivent pouvoir faire face, notamment en forêt, à des chutes de branches mais aussi à la corrosion, à la poussière ou à une forte humidité !

► 2 – La fixation, où et comment ?

Avant même d’allumer votre caméra de chasse, il faudra la fixer sur un arbre (ou sur tout autre support adapté). La sangle de fixation permet d’attacher solidement l’appareil. Il faudra veiller à choisir des appareils aux sangles solides et qui résistent à l’usure. La plupart des caméras ont également un emplacement pensé pour accueillir un cadenas.

L’emplacement choisi est primordial. Il s’agit d’apposer la caméra de chasse à un endroit où aucun obstacle naturel ne viendra boucher l’angle de vue. Attention donc aux feuillages, buissons et autres branches qui, par leur mouvement (vent, pluie…) pourrait vous faire rater de bien belles photos.

► 3 – Batterie et autonomie

La plupart des appareils fonctionnement avec des piles LR6 : il vous faudra au moins 4 piles. Comptez 8 piles la plupart du temps, notamment si vous voulez une autonomie plus importante en mode veille. Nombre de fabricants assurent qu’en mode veille, leur caméra de chasse peut avoir une batterie atteignant 6 mois : nous tenterons de voir s’ils disent vrai !

La batterie est en effet un point délicat sur lequel nous reviendrons en détail. Tous les appareils n’ont pas les mêmes qualités et la même autonomie. Certains sont d’ailleurs très gourmands en piles et choisir l’appareil le moins cher pour réaliser des économies n’est pas un bon calcul quand on connaît le prix élevé des piles…

► 4 – Mise en route & réglages.

Selon la caméra de chasse choisie, différents modes seront à votre disposition : le mode photo, qui permet de simples captures d’images ; le mode vidéo ; le mode hybride, qui mélange prise de vue statiques (photos) et courtes vidéos ; ou encore le mode Time Lapse, qui permet de lancer un enregistrement photo ou vidéo à des moments prédéfinis du jour ou de la nuit.

Chaque caméra nécessite quelques réglages et la prise en main est progressive. Si ces appareils sont relativement faciles à configurer, vous noterez cependant que vos prises de vue s’amélioreront avec le temps, notamment grâce aux réglages (luminosité, vitesse de déclenchement…) mais aussi grâce à votre expérience : placement de la caméra, camouflage de l’appareil, choix de l’endroit et de l’angle de vue, etc.

► 5 – Écran LCD

La mise en route des caméras de chasse est généralement assez aisée. Chaque appareil dispose d’un écran qui permet l’affichage d’un menu détaillé (disponible la plupart du temps en français, ouf !). Si les notices ne sont pas toujours très claires, ces menus sont suffisamment simples à utiliser pour ne pas avoir trop besoin de mode d’emploi.

Certains appareils bénéficient d’ailleurs d’écrans particulièrement bien conçus et d’options poussées. Face à l’absence de fabricants français, il est important de choisir des modèles de caméra de chasse qui possèdent des écrans clairs et des menus accessibles au plus grand nombre.

► 6 – Détecteur de mouvements

Les caméras sont équipées de détecteurs de mouvement qui peuvent détecter le moindre bruissement dans un rayon plus ou moins proche de la caméra. La précision de ces capteurs tient à la qualité globale de la caméra choisie. Il faut bien sûr éviter un maximum, rappelons-le, les risques de mouvements « parasites » : typiquement, une branche qui bouge sous l’effet du vent…

Le temps de déclenchement est aussi un facteur primordial. En effet, le temps de déclenchement de certaines caméras peut varier du simple au double : on peut compter 0,5/0,7 seconde pour une caméra de chasse de bonne qualité et jusqu’à 2,5 secondes sur d’autres modèles ! Plus le temps de déclenchement est long, plus le risque de rater une image avec l’animal ou les animaux est grand.

► 7 – Angle de vue et portée

L’angle moyen d’une caméra de chasse est de 60° horizontal. Cependant, des modèles plus perfectionnés peuvent proposer des angles allant jusqu’à 100°, ce qui agrandit considérablement les chances de filmer un animal !

La portée de la caméra est également un critère de choix. Certaines caméras annoncent des portées très flatteuses (jusqu’à 25 m), et nous verrons que cela n’est pas toujours exact. Notons qu’une portée correcte, pour une caméra de chasse, est d’environ 20/22 mètres le jour et de 15 à 20 m la nuit.

► 8 – Qualité des images & vidéos

La qualité des images et des vidéos capturées est directement liée à l’objectif vidéo proposé (combien de mégapixels ?). L’option Haute Définition (HD) a également un impact sur la qualité finale de la vidéo.

De plus, il faudra impérativement vérifier si la caméra de chasse permet des vidéos en 720p (cela correspond à une vidéo dont la résolution verticale sera de 720 pixels) ou en 1080p (résolution verticale de 1080 pixels, qualité largement supérieure à 720p). Bon à savoir : 1080p est la norme classique pour les images HD.

► 9 – De jour comme de nuit grâce à l’infrarouge

Oui, une même caméra de chasse peut servir la jour et la nuit. La présence de LED permettent en effet une vision nocturne intéressante. La caméra passe alors en infrarouge dit « passif » et capture des vidéos dans la nuit noire. Ce dispositif impressionnant est plus ou moins efficace selon le choix de la caméra.

On notera aussi que certains dispositifs sont plus ou moins « invisibles » et que leur discrétion est un atout imparable. Que votre caméra soit destinée à la surveillance ou à l’observation d’animaux, il est primordial que la caméra soit invisible, sans quoi les éventuels intrus ou animaux ne s’en approcheront jamais ! C’est la luminosité des LED (mesurée en nanomètre, abréviation « nm ») qu’il s’agit d’étudier pour éviter que les animaux ou les humains ne puissent voir une lumière rouge sur votre caméra… Avec des LED standards (850 nm), la lumière rouge est visible ; mais avec des LED 940 nm, aucune lumière n’est visible !

► 10 – Réception des images, câble USB et/ou carte SD

Dernier point d’importance : sur quel support la caméra enregistre-t-elle les images et vidéos et comment les faire passer de la caméra à un ordinateur, par exemple ? Les modèles classiques de caméra de chasse permettent en  général un enregistrement sur une carte SD ou encore un basculement des images depuis la caméra vers un autre support grâce à un câble USB.

Certains appareils vont néanmoins bien plus loin en proposant de vous alerter directement sur votre smartphone lors de l’enregistrement d’images. Ces caméras de chasse GSM vous permettent d’observer, avec un très léger décalage, l’enregistrement en cours.

Le top du top : la caméra VTiN

Une qualité d’image et de son qui surpasse la concurrence, une vitesse de déclenchement très performante et une finition très robuste : la caméra VTIN a misé sur 3 points clefs des caméras de chasse. Le moins que l’on puisse dire, c’est que c’est réussi !

Camera-chasse.net a d’ailleurs élu cette caméra comme étant l’une des plus efficaces ! Retour sur une caméra qui arbore en plus un prix très correct pour de telles performances…

Au meilleur prix sur Amazon : 119€ ! 

De superbes images, même la nuit !

On le sait, c’est souvent la qualité des images qui déçoit au premier abord. Avec la caméra de chasse VTIN, vous ne risquez rien : images, son et vidéos sont au top ! Avec la résolution en 1080p, vos vidéos ont 15 images/seconde ; en 720p, les vidéos atteignent les 30 images/seconde. Il est de fait possible de rester en 720Pppour obtenir des prises de vue (vidéo ou photo) fluides, de qualité, et peu coûteuses en espace disque.

Les images nocturnes sont elles aussi très propres, peut-être même plus réussies que les images prises de jour, qui sont un peu trop saturées – même si cela reste une question de réglages et de goût ! Le menu, assez intuitif, vous permettra facilement de configurer les options de la caméra. Rappelons que toutes les caméras de chasse ne sont pas aussi facilement configurables… !

Une excellente vitesse de déclenchement

La vitesse de déclenchement est très importante pour ne pas rater la capture d’images animalières. En conditions optimales, le temps de déclenchement moyen des caméras de chasse est comprise entre 1,2 et 1,5 secondes. Les caméras les plus perfectionnées, qui peuvent atteindre des prix très élevés (400/500€ en moyenne), ont un temps de déclenchement compris entre 0,8 seconde et 1 seconde.

vtin-camera-chasse

Or, la caméra VTIN promet un temps de déclenchement de 0,2 seconde grâce à la technologie PIR ! Les capteurs PIR permettent en effet une détection de mouvement quasi instantanée. Néanmoins, il faut relativiser ce chiffre. Les tests menés par plusieurs internautes montrent que le temps de latence est en moyenne de 0,89 seconde. Ce qui en fait tout de même la caméra la plus rapide du marché, surtout à ce prix !

Concernant l’angle de détection, la plupart des caméras promettent une détection comprise entre 60 et 90° : la caméra VTIN, elle, va beaucoup plus loin en proposant 120°. Cette grande différence s’explique par la présence non pas d’un seul capteur mais de 3. Chaque capteur, fixé au centre ou sur les côtés de l’appareil, propose un angle de détection de 40°.

Une caméra solide & imperméable

La caméra VTIN dispose d’un boîtier fait d’un solide et épais plastique. Imperméable, elle répond aux normes IP66 : ce produit a donc été testé par un organisme indépendant et les tests ont démontré que la caméra était totalement étanche à tout type de particules extérieures. Les caméras concurrentes, elles, arborent généralement une certification plus basse (IP 54).

camera-vtin-pack-complet

Notons aussi que VTIN n’a pas simplement soigné la finition du boîtier, mais aussi de la sangle qui permet à la caméra d’être apposée sur un arbre. Ce point est souvent oublié par d’autres fabricants, or il est compliqué de mettre la main sur une sangle compatible avec leurs caméras… Avec la sangle de la caméra VTIN, pas de problème à ce niveau-là : c’est du solide !

Pour conclure : la caméra VTIN fait tout simplement le job. De belles images, un déclenchement très rapide,  une maniabilité correcte pour un produit durable, le tout à un prix très correct à ce niveau-là… La devise de cette caméra pourrait tout simplement être : pas de blabla, du résultat ! 😉

lirenotretestok

► Au meilleur prix sur Amazon : 119€ ! 

La caméra à petit prix Abask

Des images et des vidéos de qualité correcte, une vitesse de déclenchement très acceptable et la possibilité de configurer facilement son appareil : la caméra de chasse ABASK Cmos a de sérieux arguments !

Affichée à un tout petit prix (généralement entre 77 et 85€ sur le net), les nombreuses qualités de la caméra ABASK ont de quoi séduire, notamment si vous recherchez une caméra de chasse pas cher.

Des prises de vues de bonne qualité

La caméra de chasse ABASK, c’est avant tout un capteur CMOS de 2 mégapixels pour une qualité globale atteignant les 8 mégapixels. Ce chiffre est largement suffisant pour obtenir des images plus que correctes. L’enregistrement vidéo est lui en 720p, et fonctionne de façon satisfaisante.

Concernant le temps de déclenchement, la caméra s’avère plutôt rapide avec un temps moyen qui va de 0,9 seconde à 1,3 seconde. Vu le prix, ce point est très honnête et plus qu’acceptable. La vision nocturne est elle aussi de bonne facture, même si on regrettera que la caméra ne comporte « que » 26 LED.

camera-abask-led

Des modes et fonctions bien utiles

Multi-shot, mode intervalle, time-lapse, photo/vidéo, minuterie, mode hybride… La caméra ABASK possède finalement la plupart des modes qu’on retrouve sur des caméras de gamme supérieure ! On notera aussi la présence, bien sûr, d’un mode détection de mouvement qui s’avère plutôt réussi, notamment la nuit.

Notons aussi que la caméra ABASK dispose d’options intéressantes, comme la protection par mot de passe (ce qui est toujours bien pratique !). Le menu est assez intuitif même si vous aurez besoin de quelques essais pour utiliser la caméra au maximum de ses possibilités.

abask-camera-faune-flore

Une caméra de chasse pour petits budgets

À l’heure où nous écrivons ces lignes, la caméra de chasse ABASK est à un prix imbattable : 76,99€ sur Amazon ! C’est tout simplement la caméra la moins chère du marché ! Pourtant, les qualités de la caméra ABASK la mettent largement au niveau de la plupart des caméras vendues entre 100 et 115€.

trouver-sur-amazon

Pour conclure : la caméra ABASK est non seulement une bonne caméra mais c’est aussi la caméra de chasse la moins onéreuse du marché. Cela ne signifie pas que c’est une caméra au rabais : elle surpasse sur certains points des caméras plus chères ! Il s’agit donc d’un appareil de gamme moyenne, idéale pour ceux qui veulent s’essayer à la capture d’images animalières sans se ruiner.

Pour ceux qui voient un peu plus loin et qui désirent une qualité supérieure (surtout en ce qui concerne la vidéo), il faudra néanmoins opter pour un modèle légèrement plus cher comme la caméra VTiN.

Camera-chasse.net participe au Programme Partenaires d’Amazon Europe S.à.r.l., un programme d’affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers amazon.fr